Wydział Teologiczny Uniwersytetu Śląskiego

Oferta WTL UŚ

konsultacje - wyjątki

zgłoszone przez pracowników wyjątki w zwykłych terminach konsultacji:

ks. W. Surmiak: z 11.04 na 12.04, godz. 14.30-16.00

B. Urbanek: odwołane do 17.04.

E. Szwarczyńska: 12.04. - odwołane

M. Kozubek: z 11.04 na 12.04 godz.14.30-16.00

zajęcia dydaktyczne - zmiany/wyjątki

zgłoszone przez pracowników zmiany/wyjątki w zwykłych terminach zajęć dydaktycznych:

B. Urbanek: odwołane do 17.04.

M. Gwóźdź: zajęcia z 11.04 (NoR; II/I) odbędą się 23.05

M. Czarnuch-Sodzawiczny: od 21.02 do odwołania - zajęcia odbywają się według harmonogramu, prowadzone przez ks. prof. A. Malinę

J. Pakuza: zmiana terminu zajęć z historii Kościoła (Studia podyplomowe) z 6.04 na 15.06

Kanały informacyjne

Questions Liturgiques/Studies in Liturgy
  • L'année liturgique, un autre regard sur le temps poj©peeters-leuven.be

    Dans le contexte socio-économique actuel marqué par l’accélération du temps et une aliénation multiforme, l’article s’interroge sur les moyens qu’offre la liturgie pour expérimenter un rapport au temps qui construise les personnes de manière durable et fondamentale. La première partie veut montrer, principalement par les ressources de l’euchologie, comment la prière de l’Église nous invite à un juste rapport au temps, comme à toutes les choses créées. Elle nous conduit ainsi à entrer dans une compréhension plus profonde de la condition eschatologique des baptisés. Ce faisant, la liturgie nous renvoie vivre au monde avec d’autres repères que ceux qui en proviennent. La seconde partie rappelle les fondements théologiques de l’année liturgique, qui mettent en évidence son rapport intime au salut: en mettant les fidèles au contact des «réalités d’en haut», la Trinité et l’éternité, l’année liturgique fait du chronos un kairos, un lieu d’expérience de la présence du Christ qui sauve et de l’Esprit qui sanctifie, conformément au dessein du Père. La dernière partie essaie de vérifier comment la liturgie du temps ordinaire propose un lieu de résistance à la déconstruction des sujets, en distribuant jour après jour les vivres dont les croyants ont besoin pour poursuivre leur croissance spirituelle jusqu’à son achèvement.


    In a socio-economic context characterized by an acceleration of time and a multiform alienation, the present article deals with the means offered by the liturgy to try a relationship with time which builds up persons in a fundamental and lasting way. The first part aims to show how the prayer of the Church invites us to a balanced relation with time, as with every other created thing. It does that primarily through an interpretation of euchological resources. The Church’s prayer leads us to share a more profound understanding of the eschatological condition of the baptized. In doing so, the liturgy sends us back into the world with other resources than the ones emerging from it. The second part reminds one of the theological foundations of the liturgical year, which underscore its intimate connection with salvation. Establishing contact between the faithful and realities ‘from above’ – the Trinity and eternity – the liturgical year turns chronos into kairos, i.e. a place where Christ’s presence and the Spirit’s sanctifying activity can be experienced in agreement with the Father’s plan. The last part attempts at verifying how the liturgy of ordinary time provides a place where the deconstruction of subjects can be resisted by distributing on a daily basis the foods the faithful need in order to pursue their spiritual journey until its completion.


  • Stanley Hauerwas as Liturgical Ecclesiologist poj©peeters-leuven.be

    Stanley Hauerwas may well be considered one of America’s most prolific and oft-quoted theologians, due to his important work and thought in the fields of ethics and narrative theology. Central to Hauerwas’s work is the role of the church as the foundation of theology, ethics, and the Christian narrative. Unfortunately, though, readers have often glossed over the understanding of ‘church’ in Hauerwas’s ecclesiology, failing to recognize the primary importance that liturgy and the liturgical practices of the church have on his ecclesiology, as well as on the beliefs and actions of Christians. This article will pose that Hauerwas’s ecclesiology, narrative theology, and ethics are all fundamentally grounded in his liturgical understanding – a project of ‘liturgical ecclesiology’. When examined closely through his various writings, readers will find, though, that Hauerwas’s liturgical understanding is, at times, overly-simplistic and generally lacking in nuance. While his project does not completely founder on this over-simplification, his naïve understanding of liturgical theology does cost him readers and hearers, particularly those outside of the historical-liturgical tradition of the church with which he is most familiar.


    Stanley Hauerwas peut être considéré comme un des théologiens les plus prolifiques et souvent cités d’Amérique en raison de son important travail et pensée dans le domaine de l’éthique et de la théologie narrative. Central quant au travail de Hauerwas est le rôle de l’Église comme le fondement de la théologie, de l’éthique et de la narration chrétienne. Malheureusement ceux qui ont essayé de comprendre la notion de l’Église dans l’ecclésiologie de Hauerwas, ont souvent manqué de reconnaître l’importance primordiale que la liturgie et la pratique liturgique occupent dans son ecclésiologie ainsi que dans les croyances et les actions des chrétiens. Cet article établit que l’ecclésiologie de Hauerwas, la théologie narrative et l’éthique trouvent leur fondement dans son intelligence liturgique – un projet d’ecclésiologie liturgique. Le lecteur qui scrute ses différents écrits constatera que l’intelligence liturgique de Hauerwas est parfois très simpliste et généralement privée de nuances. Tandis que ce projet n’est pas complètement effacé par cette simplification exagérée, son intelligence naïve de la théologie liturgique lui coûte des lecteurs et auditeurs, particulièrement ceux en dehors de la tradition historique et liturgique de l’Église avec laquelle il est le plus familier.


  • Celebrating the Between poj©peeters-leuven.be

    The liturgy forms an important motif within Eastern-Orthodox Christian eco-theology. In this article, we will explore the manner in which the notion of the liturgical may be meaningful beyond a theological framework, to interpret certain spiritual experiences within the natural world. The philosophy of Jean-Yves Lacoste and William Desmond will prove key in clarifying different aspects of what will be called a liturgical-metaxological experience of nature. The ontological gratitude, originating from such experiences, may engender transformational processes fostering an ethics of generosity. Ascesis, closely linked to the liturgical, provides insight into the behavioural changes made in view of the communion of being. Together, the liturgical and the ascetic form a dynamics that appears to positively alter the discrepancy between environmental values held and actual behaviour, the so-called value-action gap.


    La liturgie constitue un important motif dans l’éco-théologie orientale-orthodoxe chrétienne. Dans cet article nous allons explorer la manière dans laquelle la notion du liturgique peut être significative en dehors d’un cadre théologique pour interpréter certaines expériences spirituelles dans le monde naturel. La philosophie de Jean-Yves Lacoste et William Desmond jouera un rôle primordial pour clarifier différents aspects de ce qui sera appelé une expérience liturgique-metaxologique de la nature. La gratitude ontologique issue d’une telle expérience peut engendrer des processus de transformation qui favorisent une éthique de générosité. L’ascèse, intimement associée au liturgique produit une connaissance approfondie des changements de comportement qui se produisent en vue de la communion de l’être. Ensemble, le liturgique et l’ascétique constituent une dynamique qui apparaît positivement transformer la discordance entre les valeurs environnementales et l’attitude concrète.


  • Late Medieval Nuptial Rites poj©peeters-leuven.be

    The papal masters of ceremonies were defining clearly the festivities of the papal court and liturgy in general in a few books that were even printed. Paride Grassi is one of these, who was organising the ceremonies and carefully recording everything that was happening at the curia in his curial ceremonial diaries. His diary, however, contains also a text of the liturgical order of a royal wedding of the King and Queen of Hungary and Bohemia in 1502. It was performed by papal legate Cardinal Pietro Isvalies, who spent three years on his legation in Central Europe (1501-1503) with commission to solve problems of the heretics as well as work on the crusade against the Ottoman Turks. The liturgical order, which is edited in the appendix, is following the typical liturgy of the wedding ceremonies, as shown by the later 1523 Liber sacerdotalis published ritual book for priests by Alberto da Castello. The text of the order may confirm the activities of the legates as well as the role of them in spreading the Roman standardised liturgy in the early sixteenth century.


    Les cérémoniaires pontificaux instituaient clairement les festivités de la cour papale et de la liturgie en général dans quelques livres qui étaient même imprimés. L’un d’entre eux était Paride Grassi qui organisait les cérémonies et consignait soigneusement tous les évènements de la curie dans ses diaires cérémoniaux curiaux. Néanmoins ce diaire contient aussi le texte d’un ordre liturgique d’un mariage royal du roi et de la reine de Hongrie et Bohème en 1502. Il était célébré par le légat papal cardinal Pietro Isvalies qui passa trois années de sa légation en Europe central (1501-1503) avec le mandat de résoudre les problèmes des hérétiques ainsi que de préparer la croisade contre les Turcs Ottomans. L’ordre liturgique qui est édité dans l’appendice suit la liturgie typique des rites nuptiaux, comme présentée dans le Liber sacerdotalis, le livre rituel pour prêtres, publié plus tard en 1523 par Alberto da Castello. Le texte de l’ordre pourrait confirmer les activités des légats de même que le rôle de ceux-ci dans la diffusion de la liturgie romaine standardisée au début du 16ème siècle.


  • Proximity poj©peeters-leuven.be

    This article proposes a methodology to analyze the live event of liturgy as it is done. It discusses the context for such a methodology to emerge, briefly examining the success of three authors who had focused on methodology for the liturgical event. Then it attempts to uncover the paradigms underlying those attempts, noting any events-based shortfalls. To help overcome those lacunae, it proposes proximity theory, consisting of two simple and related questions that may be put to any phenomena in the liturgy: How close are things? How are they close? It notes the paradigm shifts involved in this new approach, centered around dynamics. Then using six illustrations, it offers to demonstrate six ways the methodology might be applied: descriptive, interpretive, critical, prescriptive, predictive and managerial.


    Proximité: Méthodologie dans la théologie liturgique propose une méthodologie pour analyser l’évènement de la liturgie comme elle se présente. L’article traite du contexte dans lequel une telle méthodologie peut émerger, examinant brièvement le succès de trois auteurs qui se sont penchés sur la méthodologie pour l’évènement liturgique. Ensuite il essaie de découvrir les paradigmes qui sont à la base de tels essais, notant les éventuelles insuffisances suscitées par l’évènement même. Pour surmonter ces lacunes il propose la théorie de proximité consistant en deux questions simples et apparentées auxquelles on peut soumettre chaque phénomène dans la liturgie: combien proches sont-ils et comment? Il note les changements de paradigme contenus dans cette nouvelle approche, centrée autour d’une compréhension dynamique. Alors usant de six illustrations il offre d’établir six manières d’appliquer la méthodologie: descriptive, interprétative, critique, prescriptive, prédictive et gestionnaire.


  • Liturgical Observations on the Second Vatican Council by a Forgotten Catholic poj©peeters-leuven.be

    At the Second Vatican Council liturgy proved to be of paramount importance, both for council fathers and observers. This paper explores the observations made by the Old Catholic observer (and his substitutes) at the Second Vatican Council concerning both the liturgical practice and discussions about the renewal of the liturgy. It demonstrates that the three men involved are keen participators in the liturgical life at the council: they seek to relate this life to the direction that the council is taking, both devotionally and ecclesiologically, and they attempt to consider it in relation to the Old Catholic liturgical and ecclesiological tradition, while noting mutual convergence with the ecumenically composed 'liturgical movement'. The paper uses new source material, in particular the personal papers of the primary Old Catholic observer, the Dutch seminary professor Peter J. Maan (1913-1993), rector of St. Gertrud’s Cathedral, Utrecht. Comments by his two substitutes, the German professor Werner Küppers (1905-1980) and the Swiss priest Herwig Aldenhoven (1933-2002), are also included into this study.


    Lors du concile Vatican II la liturgie s’avérait d’une importance souveraine à la fois pour les Pères du concile et les observateurs. Cet article explore les observations consignées par l’observateur vieux-catholique (et ses substituts) au Concile, concernant à la fois la pratique liturgique et les discussions au sujet du renouveau de la liturgie. Il établit que les trois personnes concernées étaient des participants actifs dans la vie liturgique du concile. Ils essaient de conformer cette vie à la direction prise par le Concile, à la fois dévotionnelle et ecclésiologique et ils tentent de la considérer en rapport avec la tradition vieille-catholique, tout en notant une convergence mutuelle avec le mouvement liturgique dans sa direction œcuménique. Cet article utilise des nouvelles sources, en particulier les documents personnels du principal observateur vieux-catholique, le professeur de séminaire néerlandais Peter J. Maan (1913-1993), recteur de la cathédrale Ste Gertrude à Utrecht. Des commentaires par ses deux substituts, le professeur allemand Werner Küppers (1905-1980) et le prêtre suisse Herwig Aldenhoven (1933-2002) sont également inclus dans cette étude.


  • Book Reviews - Bulletin bibliographique poj©peeters-leuven.be

    Book reviews


  • Abstracts poj©peeters-leuven.be

    Abstracts


  • Résumés poj©peeters-leuven.be

    Résumés


| Data publikacji: nieznana
Powróć do listy kanałów informacyjnych